Module électronique | Robot Sumo

Le module “Electronique” dispensé à Sup de Vinci est divisé en deux matières : l’électronique et l’impression 3D. Ces deux matières ont un but commun pour nos étudiants de Cycle préparatoire : construire leur robot sumo.

L'impression 3D dans le module

Il existe différentes technologies d’impression, parmi elles :

  • FDM : Fused deposition modeling, ou dépôt de fil fondu (DFF)
  • SLA : StereoLithograph Apparatus
  • SLS : Selective Laser Sintering
Ces technologies reposent sur un processus défini : 
  • Utilisation d’un fichier 3D déposé dans un logiciel de tranchage ou “slicer”. 
  • Choix des paramètres
  • Transfert du programme vers l’imprimante
  • Impression 3D
  • Post-processing : décoller la pièce du plateau, enlever les supports et ébavures, etc.
Durant ce module, les étudiants utilisent les imprimantes 3D du campus se basant sur la technologie FDM.

Le G-code et les commandes

L’impression 3D requiert l’utilisation d’un langage spécifique : le G-code, composé de commandes G et M. Grâce à la combinaison de ces deux commandes,  l’imprimante peut comprendre quel modèle (ou “chemin”) suivre et donc créer la pièce désirée.

Il existe plusieurs types de commandes :

  • Les commandes G0 et G1 sont les plus basiques, il s’agit d’une commande ordonnant à l’imprimante d’effectuer un mouvement linéaire suivant des coordonnées (X et Y) et une vitesse (F) données. La commande G1, contrairement à la commande G0, ordonnera à l’imprimante d’extruder de la matière par la buse.
  • La commande G28 permet de déplacer la tête d’impression vers les bords extrêmes de la machine. Cela sert principalement lors de la finition de l’impression.
  • La commande G92 demande à l’imprimante de définir la position actuelle de ses axes.
  • La commande M104 permet de chauffer un extrudeur à une température définie (S)
  • Les commandes M140 et M190 permettent de chauffer le plateau d’impression.
Exemples de commandes pour l'impression 3D FDM

Les supports pour l'impression FDM

La structure étant soumise à la gravité, celle-ci peut subir des fragilités si aucun renfort ne la soutient. Pour ce faire, l’utilisation des supports d’impression est essentielle lorsque l’angle entre deux parties de l’impression 3D dépasse un seuil (~60°).

structures d'impression FDM
supports d'impression FDM
/formation/module-electronique-robot-sumo/2022-04-04Formation
Clément Pesez

Par Clément Pesez
Chargé de communication